Raccords en PP

Les raccords en polypropylène peuvent entrer en contact avec des liquides alimentaires conformément au règlement UE n° 10/2011 et au règlement CE 1935/2004 en matière de produits alimentaires aqueux non acides, y compris l’eau potable, tout en étant soumis à toutes les conditions météorologiques et à des températures inférieures à 40°C.
Le cadmium, le plomb, le mercure et le chrome ne font pas partie de la composition chimique des matières premières que nous utilisons habituellement.
Les articles en PP ne résistent pas à l’ozone.
Il est possible d’appliquer une couche de ruban en téflon ou un mastic pour matières plastiques.
Il est possible d’appliquer une couche de ruban de téflon ou bien de téflon liquide, de chanvre ou un mastic pour matières plastiques.
Le PA 66 résiste mieux aux hautes températures et au niveau mécanique, il se déforme moins lorsque la température augmente et possède une rigidité et une dureté supérieures à celles du PP. Le PP résiste mieux à l’usure et est moins fragile ( > extension et > résistance au choc) que le PA 66.
Il contient des chlorures (il s’agit d’un polymère chloré). Sa température maximale d’utilisation est de 60° C. Sa pression d’exercice est de 15 bar.
Il est conseillé de respecter les temps indiqués dans le catalogue technique. Si le temps de fusion dépasse celui qui y est indiqué, le matériel peut se détériorer. L’orifice de raccordement s’obstrue exagérément à cause de l’excès de matériel fondu. Au contraire, si le temps est inférieur à celui qui est indiqué dans le tableau, le raccordement entre le tuyau et le raccord ne se fera pas correctement puisque le matériel n’aura pas atteint un point de fusion adapté.